EGLISE REFORMEE DE MADAGASCAR.

EGLISE DE JESUS-CHRIST DE MADAGASCAR

FJKM

 Union des trois Eglises : FKM – FPM – FFM

Fjkm uni1

recueillis par Robert ANDRIANTSOA (malagasy58@gmail.com – tany_masina@yahoo.fr)

L’Eglise Réformée de Madagascar (FJKM)

L’Eglise Réformée de Madagascar s’appelle «Fiangonan’i Jesoa Kristy eto Madagasikara FJKM (Eglise de Jesus Christ à Madagascar)» depuis l’année 1968 où l’on a unifié les trois eglises protestantes nées des trois mouvements missionnaires protestants provenant de l’Europe au 19ème siècle (London Missionary Society, Friends Foreign Missionary, Mission Protestante Française ou Société des Missions de Paris).

Proclamation officielle de l’unité des trois Eglises du nord de Madagascar (Église de Jésus Christ à Madagascar)

Fjkm titus rasendrahasinaL’Eglise de Jésus-Christ à Madagascar n’existerait pas, si la direction des trois Eglises qui se sont unies n’était pas devenue indépendante des Sociétés de Mission et des missionnaires. A ne voir que la date de  création de la FJKM en 1968, on pourrait dire qu »elle est la cadette des Eglises, mais en fait, par les missionnaires de la LMS dont est née l’Eglise des martyrs, elle en est l’aînée.

Le Pasteur Titus Rasendrahasina devint en 1953 président du Comité de l’Eglise unie à la LMS. Il fut le premier Malgache à tenir ce poste lorsque la direction de l’Eglise passa aux nationaux, et c’est en octobre 1862 qu’elle prit le nom de d »Eglise du Christ à Madagascar » (FKM). La passation des pouvoirs dans la FFMA (l’Eglise des Amis : Quakers) s’était faite en 1956, et le premier président Malgache en fut le pasteur Andrianaly Ratavao (1959). Indépendante en avril 1958 avec le pasteur J.B.Ralambomahay, l’Eglise unie à la MPF fut nommée « Eglise Evangélique à Madagascar » (FPM’.

L’union des trois Eglises ne fut pas une tâche aîsée. Le Comité pour l’Union formé en 1950 comprenait des délégués des trois Eglises malgaches et étrangers, auxquels fut adjoint un représentant du « Isan’enim-bolana d’Imerina« . Il fallut 18 ans de travail avant que ne soit  constituée la FJKM. Le premier président de la FJKM, Titus Rasendrahasina, évoquant brièvement les sentiments mêlés qu’engendrèrent les difficultés pour arriver à l’union des Eglises, déclarait : « Tandis que se poursuivait le travail du comité, dans les dix ans qui précedèrent l’union projetée, on ne cessait pas de dire, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des Eglises concernées ; on n’y arrivera pas à cause de ceci, à cause de cela…Certains allaient encore plus loin et annonçaient : même si on réussit l’union, elle ne durera pas et on verra à nouveau des séparations ».

Fjkm titus rasendrahasina2

Les présidents des églises constituantes. A gauche : pasteur Titus Rasendrahasina (FKM ou Eglise du Christ à Madagascar) qui devient président de l’église unie. Au centre, le pasteur Victor Rakotoarimanana (FPM ou Eglise protestante à Madagascar) qui devient secrétaire général de l’Eglise Unie. A droite : pasteur Rakotondranosy (FFM ou Eglise Frenjy Malagasy). Sur la table est posé un exemplaire de la première bible traduite en langue malgache imprimée à Tananarive en 1835 par des missionnaires congrégationalistes anglais.

La FJKM approuve par la Constitution sa FOI :
– en un Dieu unique se faisant connaître par la Trinité
– en un Dieu, Le Créateur,
– en un Dieu qui s’incarne en Jesus Christ,
– que l’Esprit Saint est Dieu,
– à la Parole du Seigneur selon la Bible et l’Inspiration du Saint Esprit ;
– aux deux Sacrements: Le Baptême et la Sainte Cène.

Etant membre de la grande Famille des Eglises Réformées, la FJKM a comme doctrine fondamentale, la Théologie de Jean Calvin ou le Calvinisme.

Cette doctrine se définit par les disciplines suivantes :

A) La Parole du Seigneur: Prédication de l’Evangile et Enseignement Biblique.

B) La Liturgie Réformée avec les deux Sacrements : baptême et Sainte Cène.

C) Le Catéchisme où l’on enseigne:

1) la Bible et l’histoire du Salut
2) La Confession de foi: le Symbôle des Apôtres,le Symbôle de Nicée Constantinople (381), le symbôle de l’Eglise Réformée (XVIé siècle), la Confession Biblique.
3) La Loi du Seigneur (les Dix Commandements)
4) Le Notre Père,
5) L’histoire de l’Eglise,

D)-Structure et disciplines dans l’Eglise.

L’Eglise de Jésus-Christ à Madagascar est la deuxième plus grande dénomination chrétienne à Madagascar. La FJKM est l’église nationale de Madagascar, mais ce n’ est pas l’église établie de l’Etat.

Pasteur Charles Rakotonirina, Président du Synode Régional Paris

Perikopa

Febroary: Mitondrà Teny soa mahafaly

| | 24. Ala.VIIman.ny Epifania
Nah 2.1-5/ Lio 20.1-8 /1Kor 15.1-11

Martsa: Manamasina fiainana ho an'ny Tompo

| | 03. Alah.IVman.Epifania
Isa 52.7-12/ Mar.1.35-39/ Rom 10.11-17

| | 10. Karemy I
Isa 62.6-12 / Lio 9.57-62 / Rom 6.15-19

FJKM Fahazavana

Toriteny Mpitandrina Zarazaka Jean Louis

ZARAZAKA Jean Louis, Mpitandrina ,
Mahamasina / 20 01 2019