Commémoration des 500 ans de la Réforme.


Le 31 octobre c’est l’anniversaire de la réforme, de l’affichage des 95 thèses de Luther en 1517. Et oui, 500 ans plus tard c’est un bon anniversaire à fêter ! 

Les 5 Solas de la réforme

Sola Scriptura – L’Ecriture seule

la Bible est l’autorité suprême. Seules les Ecritures constituent la norme par laquelle tous les enseignements et doctrines de l’église doivent être mesurés. Dans notre vie aussi nous voulons que la Parole ait pleine autorité. Qui a le dernier mot dans nos vies ? Nos sentiments, nos émotions, nos intuitions, nos expériences, le dernier livre de notre auteur chrétien préféré ou la vidéo de notre enseignant favori ?

Sola Fida – La foi seule

C’est par la foi seule en Christ que nous sommes justifiés. C’est le seul moyen qui nous est donné. Ne pas croire que nos efforts nous réconcilieront plus avec Dieu, Dieu nous a adopté c’est un fait et pas une chose à gagner, nous sommes enfants, filles de Dieu !

Solus Christus – Christ seul

C’est par l’oeuvre de Christ seul que nous sommes justifiés. Il est le seul chemin qui mène au Père, le seul médiateur.

Sola Gratia – Seule la grâce

Le salut s’obtient par la grâce et non par nos oeuvres et nos efforts. Le salut est un don gratuit de Dieu. Les rituels c’est fini.

Soli Deo Gloria – Pour la gloire de Dieu seule

Le salut vient de Dieu et a été accompli par Dieu uniquement pour sa gloire.

……………………………………

Une vérité cachée

Mais à une autre époque on disait que l’argent vous permettrait de sauver votre famille et vous faire rester moins longtemps au purgatoire. Imaginez-vous dans les années 1500, sans espérance, sans le sous et vous disant que ce Dieu est inatteignable, inaccessible. Toujours plus de choses à faire, toujours des règles qui se rajoutent pour espérer que Dieu nous regarde, ait un regard favorable.

Et puis Luther affiche ses 95 thèses et tout le monde commence à en parler : « On nous aurait menti, ce n’est pas l’argent, les indulgences qui nous donneraient accès à Dieu ? Et en plus il se pourrait que non seulement ce ne soit pas une question d’argent mais que ce ne soit pas non plus une question de faire quoi que ce soit ? A ce qu’il parait il n’y a rien à payer, rien à faire, le Christ s’est chargé à notre place de faire ce qu’il fallait pour que nous ayons accès au Père. ! »

Cela devait être un tel fardeau de voir la liste des choses à faire, de l’argent à avoir pour accéder à Dieu. Quelle joie de découvrir que c’est gratuit, que l’inaccessible devient accessible, que ce qui était trop cher devient gratuit … Pour nous c’est normal, si nous avons été bien enseignées nous savons que le salut est gratuit, dès l’école du dimanche pour certaines c’est acquis ! Mais en ce temps c’est comme si cette vérité avait été cachée.

La réforme est venue remettre au centre ces réalités. Que serait notre foi sans ce fondement : le don gratuit de Dieu, sauvée par grâce par le moyen de la foi par Christ seul. C’est normal pour nous et je suis reconnaissante qu’aujourd’hui on puisse dire, cela fait bien maintenant 500 ans, que la grâce que Dieu nous a faite a été remise à sa juste place ! Cette bonne nouvelle, l’évangile.

Le 31 octobre c’est l’anniversaire de la réforme, de l’affichage des 95 thèses de Luther en 1517. Et oui, 500 ans plus tard c’est un bon anniversaire à fêter !

<Ellecroit.com>

 

 

Perikopa

Aprily: Hazony ny famonjen'ny Tompo

| | 28. Ala I man Paska-Asa TOPAZA
Sal 82.1-8 / Jao 21.1-14 / Rom 6.1-7

FJKM Fahazavana

Toriteny Mpitandrina Zarazaka Jean Louis

ZARAZAKA Jean Louis, Mpitandrina ,
Mahamasina / 20 01 2019